Valoriser les données pour accélérer sa croissance

Planificateur de voyages d'affaires partant en déplacement 

Les entreprises en croissance rapide utilisent l’analyse des données pour optimiser leurs voyages d’affaires. 

Vous programmez un voyage ? Quel itinéraire suivrez-vous ? Pour répondre à cette question, il est fort probable que vous effectuiez des recherches. Vous vous appuierez par exemple sur votre dernier déplacement, sur le mode de transport choisi ; vous demanderez leur avis à vos amis et tenterez de prendre vos précautions pour éviter de possibles problèmes, liés à des travaux ou à de grands événements. En somme, vous vous livrerez à une analyse de données pour parvenir à destination.

L’analyse de données est indispensable à une bonne gestion des voyages.

Les agence de voyages d’affaires fournissent à leurs clients les indicateurs pertinents pour cette analyse : voyages entrepris, tarifs moyens, destinations les plus populaires…

Les responsables peuvent désormais accéder aux statistiques sur tous les voyages réservés par leur entreprise par le passé, et exploiter des données en temps réel pour leur prise de décision. Les planificateurs de voyages d’affaires ont ainsi l’opportunité d’exploiter des données prédictives et des sources externes pour prendre des décisions en matière de politique voyages.

Cette mécanique interne propre aux entreprises pilotées par les données est aujourd’hui la norme pour bon nombre d’organisations, en particulier les entreprises performantes.

Le récent rapport d’Accenture sur les entreprises pilotées par les données décrit des organisations qui maximisent la valeur des données en les traitant comme un actif différencié. Pour cela, elles exploitent les données en s’appuyant sur des outils d’analyse de grande qualité pour prendre leurs décisions.

Autrefois, l’entreprise comptait autant de départements que de silos informationnels. Chacun de ces départements assurait le suivi de ses propres chiffres, à sa manière, pour réaliser ses propres objectifs. Seuls les chiffres globaux étaient accessibles à l’ensemble de l’entreprise. À l’opposé, une entreprise pilotée par les données cultive un état d’esprit global, et fait appel à des outils d’analyse en continu afin de prendre des décisions d’affaires basées sur des faits. Prochain objectif : faire que l’usage des données et des outils d’analyse par les dirigeants et employés s’intègre naturellement dans leur travail quotidien.

Aujourd’hui, les Travel Managers peuvent utiliser des outils qui combinent des données spécifiques à l’entreprise et des données de prospective du marché (secteur d’activité ou zone géographique) sur lequel elle opère.

La data visualisation facilite l’analyse ; elle permet de formuler des recommandations dans un format visuel facile à comprendre par la direction, les autres parties prenantes internes et les voyageurs.

Dans une entreprise pilotée par les données, le planificateur de voyages d’affaires a accès à un large éventail de données utiles produites par les autres départements de l’entreprise.

Prenons l’exemple du sourcing des voyages : pour élaborer une stratégie en la matière, il convient d’analyser les tendances passées. Imaginons que Hong Kong, Francfort et Melbourne aient fait partie des principales destinations de voyage d’affaires de votre entreprise l’an dernier : sur la base de cette information, votre Travel Manager pourrait anticiper de nouveaux déplacements vers ces destinations sur l’année qui vient. En revanche, s’il a accès aux données de l’équipe marketing, il pourra apprendre que celle-ci planifie une campagne centrée sur l’Asie du Sud-Est ; s’il a également accès aux données de l’équipe de vente, il pourra en déduire que celle-ci travaillera en partenariat avec le marketing pour cibler des prospects à Singapour et Kuala Lumpur. En conséquence, il pourra anticiper un pic de la demande pour ces itinéraires.

D’autres départements dans l’entreprise peuvent également tirer des informations très intéressantes des données de voyages.

Le département des ressources humaines pourrait réviser le nombre d’heures de travail hebdomadaires des employés. Dans un système classique, les heures sont calculées sur la base du nombre de jours ne correspondant pas à des arrêts maladie ou à des congés. Imaginez maintenant le déroulé d’une journée de déplacement : un employé se rend à Roissy pour prendre un vol à 7 heures du matin pour Francfort et assister à des réunions de 9 heures à 17 heures, avant de revenir à l’aéroport pour reprendre un avion à 19 h 30 et revenir chez lui. Cette journée peut-elle vraiment être comptée de la même manière qu’une journée de travail qu’il aurait passée au bureau ? Dans ce contexte, les données de voyage d’affaires pourraient être très utiles au département des ressources humaines dans la perspective de bâtir une politique de bien-être des voyageurs.

Tous les acteurs de l’entreprise y gagnent : le Travel Manager améliore les voyages grâce aux données internes de l’entreprise, tandis que l’ensemble des autres départements exploitent les données de voyages pour améliorer leurs performances.

En mettant en place un partenariat performant pour la gestion de leurs voyages d’affaires, les entreprises performantes ont plus à gagner que simplement faire arriver leurs voyageurs à bon port.